Nous

Le 4 Avril 2014, nous nous sommes réunis autour d’une table et avons rêvé une école de Théâtre… C’est aujourd’hui chose faite!
Comédiens professionnels en exercice, mais aussi danseurs-chorégraphes, chanteurs, plasticien-scénographe, formateurs en expression orale et prise de parole, ayant acquis une solide expérience de la pédagogie dans des milieux très divers (ateliers, stages, en milieu associatif, scolaire, universitaire, hospitalier, comme en entreprise) avons envie de rencontrer d’autres gens pour partager avec eux notre passion du Théâtre.
Et ça commence à 4 ans…
Nous souhaitons offrir un accès unique au théâtre tel que nous aurions rêvé l’avoir nous-mêmes..
Quelques professeurs parmi les Gens :

Aurélie Rusterholtz :

Diplomée du T.N.S. en 1993, elle joue notamment Ibsen (Hedda Gabler mis en scène par Gloria Paris), Maeterlinck (Pelléas et Mélisande mis en scène par Pierre Guillois), Marivaux (La Fausse Suivante mis en scène par Gloria Paris), Molière (Les Femmes savantes mis en scène par Isabelle Moreau et Gloria Paris), Destouches (Les Philosophes amoureux mis en scène par Jean-Marie Villégier), Emmanuel Bourdieu (Je crois ? mis en scène par Denis Podalydès), K. Lear, spectacle bilingue français/LSF, mis en scène par Marie Montegani à l’International Visual Theater de Paris, en 2007, avec tournée en Corée. Elle joue également Les Affreuses de Pierre Guillois, au Théâtre du Peuple de Bussang en 2008, Arlequin sauvage de Delisle de la Drevetière au Québec (2011) mis en scène par Thierry Pillon. Entre 2004 à 2012, elle est invitée chaque année au Grand T de Nantes pour des lectures-spectacles de textes rares des XVIIe et XVIIIe siècles.

Au cinéma, elle travaille avec Claudio Descalzi (Ghost in the machine), Luc Besson (Adèle Blansec), Emmanuel Bourdieu (Edouard Drumont).

En 2014 elle fonde à Paris LESGENSDU4AVRIL, Compagnie-école de Théâtre, et y enseigne auprès des enfants, adolescents et adultes amateurs qu’elle met en scène chaque année.

Anime un atelier « Expression-Expressivité » pour des enfants de 6 à 10 ans, dans le cadre du projet expérimental d’un SESSAD accueillant des enfants sourds profonds, et les mettra en scène (juin 2017)
Anime un « Atelier Théâtre » pour les élèves de 4ème-3ème du collège François Villon, Paris 15ème, classé REP, ainsi qu’un Concourt d’Eloquence et « Atelier d’Expression Orale » avec les élèves de 3ème et seconde du même lycée (2017 à 2020)

Anime un « Atelier Eloquence » au lycée Pro Erik Satie Paris 14ème depuis 2019

Co-anime un « Atelier Théâtre » avec des réfugiés, dans le cadre d’un partenariat entre l’Association BAAM et le CNSAD (2016-2017)

Anime un « Atelier Théâtre » au Ministère des Affaires étrangères (2017-2020)

Coach en « Prise de Parole et Techniques de conférence », par les outils du Théâtre, pour différents publics : en individuel ou en groupe, récemment à la demande de CNP Assurances, du Diocèse de Créteil, Panthéon-Sorbonne, etc..)


François Chaix

Après avoir suivi les cours d’Anicette Fray puis de Jean-Laurent Cochet, il entre dans la Classe supérieure d’Art Dramatique de la Ville de Paris. Il joue Musset, Molière Rostand, Brecht, Feydeau, Delisle de la Drevetière pour les « classiques », Jacques Mougenot, Jacques Copeau, Matéi Visniec, Jordan Plevnes, Tzvetan Marangozov, Georgio Prosperi, Jacques Jouet, Agnès Jaoui/Jean-Pierre Bacri, Carlotta Clerici pour les « contemporains ». Il est durant de nombreuses années comédien permanent de l’Auguste Théâtre-Cie Gilles Robin avec laquelle il joue Villiers de L’Isle-Adam, Théophile Gauthier, Labiche, ainsi que plusieurs créations de Gilles Robin. Il participe de plusieurs spectacles signés Jean-Marie Villégier : Le Fidelle de Pierre de Larivey, La Répétition interrompue et La Fée Urgèle de Charles Favart, Le Mariage de Le Troubadec de Jules Romains. Il est Scapin, Mario, Pantalon, le Marchand, l’Archer, et le Passant dans Arlequin sauvage créé en 2011 au Québec dans une mise en scène de Thierry Pillon. On le retrouve au cinéma et à la télévision avec Rodolphe Marconi, Michel Béna, Gérard Marx, Christophe Barraud, Jean-Teddy Philippe, Myriam Touzé, Philippe Roussel, Kevin Connor, Roger Young. Interprète de très nombreux enregistrements, il prête couramment sa voix aux fictions de France Culture comme aux films documentaires de France Télévision. Depuis 2007, F. Chaix donne régulièrement des lectures-spectacles de textes rares du XVIIe ou du XVIIIe siècles avec Aurélie Rusterholtz : d’Allainval, Gueullette, Fuzelier, Boisfranc, Piron, Coypel, Regnard, Autreau, Marivaux,Voltaire, Dominique, Romagnesi  & Riccoboni, Rousseau, Guillemain


Philippe Delbart

Philippe Delbart

Formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Philippe Delbart est comédien depuis une vingtaine d’année et enseignant. Au théâtre, il a travaillé notamment avec Jean Pierre Vincent, Jacques Lassalle ou Gloria Paris. Depuis 2002, il forme des jeunes adultes, dans une classe préparatoire aux grands concours, à l’école d’art « La Comête » ; il est aussi professeur aux « Enfants de la Comédie » à Boulogne et à Versailles où il anime des ateliers pour enfants et adolescents, ainsi que le Cours Professionnel.


Stéphanie Rongeot

Diplomée de l’Ecole supérieure d’Art dramatique du TNS, promotion 1993.

Elle a joué L’Idiot de Dostoïevski / Le Rayon vert de Thomery, mise en scène Joël Jouanneau / Dans la jungle des villes de Bertolt Brecht /

Le Marchand de Venise de Shakespeare, mise en scène de Stéphane Braunschweig / Affabulazione de Pasolini / Lear d’Edward Bond, mise en scène de Christophe Perron. Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert, qu’elle met en scène avec Pascale Caemerbeke. Sous la direction et l’écriture de Catherine Anne, elle joue dans Agnès, Surprise, Ah Annabelle, , Ah la la quelle histoire, Petit, Du même ventre,

La  Petite sirène, Le Ciel est pour tous, Comédie tragique, Crocus et fracas, Serial Killer de Carole Fréchette, L’école des femmes de Molière et dernièrement Agnès hier et aujourd’hui.

Avec la Compagnie Les Passeurs, sous la direction de Lucile Jourdan, elle interprète Les Saisons de Rosemarie de Dominique Richard / le Sable dans les yeux de Bénédicte Voilà / Sous l’armure de Catherine Anne / Des Cercles bleus et noirs de Dominique Richard.

Elle crée avec Cécile Bouillot 2 Femmes, 1 Ford, d’après La voie cruelle d’ Ella Maillart.

En 2020 ,  Louise, elle est folle de Leslie Kaplan, qu’elle met en scène et joue avec Cécile Bouillot et le regard de François Jenny.

Au cinéma elle tourne La Parenthèse enchantée, réalisation de Michel Spinoza.

À la télévision elle joue dans Mère de toxico, de Lucas Belvaux.


ALEX SANDER DOS SANTOS

co-fondateur de la compagnie, a fait ses débuts au Brésil en tant que danseur en 1993. Il est également plasticien diplômé des Beaux-Arts en 1998 à Rio Grande. Ses qualités de danseur ont rapidement intéressé diverses chorégraphes. Il a dansé pour la Cie Heloisa Bertoli, Balleto (Cleber et Guelho Menezes), Muovere ( Jussara Miranda et Grupo Sótão (Binho Sauitzvy). En 1998 pour le solo « Clown », en 1999 pour le solo « Rituels » et en 2002 pour les spectacles « Grand Genet » et « Três motivos » ce qui lui a valu le prix du meilleur danseur. Titularisé à l’Université de Santa Catarina (au Brésil) avec un Master en danse scénique, c’est en 2004 en France qu’il rejoindra l’école de mime corporelle «Hippocampe ». En 2007, il obtient une Licence en Arts du Spectacle Chorégraphique dispensée à l’Université Paris 8. Il intégrera en 2005 la compagnie « À fleur de peau », pour laquelle il a dansé pendant 5 ans. Il collabore aussi avec la metteur en scène israélienne Michal Svironi. Depuis 2007, il travaille pour Serge Keuten et se tourne plutôt vers un travail de danse dédié au jeune public. L’année 2009 est marquée par la danse baroque, par le biais de la rencontre avec les chorégraphes Cécile Roussat et Julien Lubek, avec lesquels il collabore dans les productions « Müsennâ », « La belle et la Bête » et « Die Zauberflöte » de l’Opéra Royal Wallonie, sous la direction musicale de Patrick Davin. Il enchaîne avec « Cendrillon » de Massenet (direction musicale de Marc Minkowski) et « Egisto » de Cavalli (une production de l’ensemble Poème Harmonique, direction musicale Vincent Dumestre), tous deux orchestrés au sein de l’Opéra-Comique de Paris et dans une mise en scène de Benjamin Lazar. Aujourd’hui il intervient au sein de la Cie des Gens du 4 Avril aussi bien en tant que chorégraphe que plasticien-scénographe.


danilaMassaraTD

DANILA MASSARA :

Danseuse et chorégraphe d’origine italienne, elle commence sa formation en danse classique et continue son parcours en étudiant la danse contemporaine et la danse théâtre en Italie et en France. Elle approfondit sa recherche sur le mouvement à travers le mime, le yoga, l’aikido, le théâtre gestuel.

En parallèle elle termine ses études à l’Académie de Communication de Milan, avec une spécialisation en écriture créative. Depuis 2004 intégré la compagnie « Á Fleur de Peau » et en 2011 le corps de ballet de l’Opéra Comique de Paris. Elle est co-fondatrice de la compagnie LD’A Linea d’Aria, avec laquelle elle poursuit ses projets de danse, théâtre et pédagogie en France, Italie et Brésil. En tant que soliste, elle crée et interprète des performances avec artistes et musiciens contemporains. Elle enseigne également la danse-théâtre et le langage du corps, en donnant cours et ateliers pour enfants et adultes amateurs et professionnels.


Sylvana HD

Sylvana Yustino

Chanteuse, née à Buenos Aires, dans une maison théâtre d’un va-et- vient  permanent d’artistes, dont l’environnement musical était le folklore argentin, le tango, les boléros, mais aussi le jazz, la musique italienne, juive, arménienne et grecque.

Elle étudie tout d’abord les techniques du chant et l’interprétation du jazz et de la musique latino-américaine, puis compléte sa formation par des cours d’histoire de l’art, des ateliers de clown, de narration de contes, puis des cours de théâtre. Elle se produit dans les plus célèbres clubs de jazz de Buenos Aires.

Installée à Paris depuis 2012, elle a partagé la scène avec des musiciens de différentes nationalités et cultures (Argentine, France, Brésil, Cuba, Russie, Roumanie, Italie, Croatie, Espagne, Afrique, etc.)

En 2012, elle a participé au projet « La Mélodie d’Alzheimer », documentaire tourné pendant son séjour à l’Abbaye de La Prée (résidence d’artistes gérée par l’association « Pour Que l’Esprit Vive », propriété de  l’association « Les Petits frères des Pauvres »). Ce projet lui fait diriger des ateliers de chant en différentes langues (français, anglais, portugais, italien et hébreu), mais aussi avec un groupe de personnes de la Fondation OSE, guidées par des psychiatres et des chercheurs, qui étudient l’influence de la musique sur le cerveau. Ce projet a été nominé à la »Nuit du Grand Âge 2014″.